LESLIE WEST, le génie de Mountain

Les signatures de LESLIE WEST

USA Soltero Leslie West Signature - wikiwand
Pour avoir le son de Leslie West, achetez la USA Soltero Leslie West Signature !
Dean Leslie West Mountain Of Tone pickup
Mais aussi les pickup Dean Leslie West Mountain Of Tone !

Les guitares de LESLIE WEST

Dans les années 70, Leslie joue sur des guitares Burns.

La décennie suivante, il délaisse sa Gibson Les Paul pour une Steinberger M series (sans tête).

En effet, il possède deux Gibson les Paul Jr., une « TV Yellow » et l’autre sunburst.

Il se sert aussi d’une Gibson Flying V modifiée avec le micro manche enlevé (il se servait du trou comme d’un cendrier) et un micro P-90 monté à la position du pont.

Il a également une autre Flying V à 2 micros.

On le voit aussi jouer sur une guitare Electra en plexiglas fabriquée par Ampeg pour le slide et une guitare Westone Pantera.

De 1977 à 1982, il joue avec une guitare MPC créee par Electra.

Il a également une Dean Guitars, modèle USA Soltero Leslie West Signature avec un pick-up Dean sur mesure appelé « Mountain Of Tone ».

Enfin, on lui connait l’ulitisation d’une Steinberger standard et une Kramer avec micros Di Marzio.

Les amplis de LESLIE WEST

Les amplis Sunn sont ceux de la fin des années 60. Ces préamplis à 4 canaux étaient câblés en tant que préampli en cascade.

Son ampli studio est un Marshall JMP. En live, utilise un Marshall JCM 900.

En 2008, West commence avec les Budda Amplification.

En 2005, Leslie fait un parrainage avec Carlsbro et joue avec des Carlsbro 50 Top.

Il joue aussi sur des Blackstar.

Les effets de LESLIE WEST

Leslie West joue avec des Octaver, Chorus et Delay.

Maintenant que vous avez examiné le matos de ce grand guitariste, Sounds-Finder vous propose de découvrir son parcours.

Précurseur du heavy metal, comptant parmi les pères du hard rock, Leslie West est un guitariste, bassiste, chanteur et compositeur. Rien de moins ! Membre fondateur du groupe Mountain, son travail défiant toujours ses problèmes de santé, il est une légende parmi les guitar-heros.

Les débuts d'un monstre de travail

Leslie Westein nait le 22 octobre 1945 à New York. Il change de nom suite au divorce de ses parents.

Il commence sa carrière au sein du groupe The Vagrants puis rencontre Felix Pappalardi, le producteur de Cream. Ensemble, ils créent le groupe Mountain en 1969. Ils obtiennent rapidement un succès certain. Leslie et sa formation participent au Festival de Woodstock et font un réel carton aux USA avec l’album « Climbing ! » en 1970.

Fou de création et de travail, Leslie enregistre en 1971 des sessions avec « Who’s Next » de The Who.

Première dissolution de Mountain

En 1972, des excès de drogues, d’ego et les troubles auditifs de Pappalardi font que le groupe se sépare. Pendant les deux ans qui suivent,, West fait partie du super groupe West, Bruce And Laing. Cependant, le groupe prend beaucoup de drogues donc CBS refuse de faire la promotion de leur album qui se place quand même 26° au Billboard Album Chart pendant 20 semaines. Ils enchainent de 1972 à 1973, des tournées européenne et américaine. Ils publient quand même 2 albums studio et un live.

En 1973, Moutain se reforme pour enregistrer 2 albums. Ils se séparent à nouveau à la fin 1974. Durant la vie de cette formation, ils publient 10 albums en tout. Leurs titres "Nantucket Sleighride" , "Why Dontcha", "Long Red" et "Mississippi Queen" font leur renommée.

Une carrière solo prolifique

Trois ans plus tard, Leslie joue sur l’album « 20e anniversaire du Rock n’Roll » de Bo Diddley. Il joue avec Ian Gillan de Deep Purple et avec Joe Bonamassa pour unn morceau de Warren Haynes. Ensuite, West enregistre 5 émissions pour Howard Stern sur la Fox qui ne sont jamais diffusées. Dans l'avenir, il continue les apparitions  occasionnelles à la radio.

En 1983, Pappalardi est abattu par sa femme. Donc, toute reformation de Mountain est impossible. Alors West travaille épisodiquement avec d’autres groupes et sort 4 albums de 1985 à 2007. En 2005, par exemple, Leslie contribue « Under Cover » de Ozzy Osbourne. L'année suivante, il sort son album solo « Blue Me ».

West participe à l'album instrumental avec les plus grands guitaristes des années 70 « Guitar Speak » sur Illegal Records en 1988. Avec la tournée qui suit, « Night Of The Guitar », il laisse une empreinte éternelle.

Un certain talent aux résultats légendaires

Son jeu se décrit par un son puissant, un vibrato grave, profond et maitrisé, des rythmiques riches, des solos inspirés, des arpèges bluesy et des riffs surpuissants. Quant à sa voix, elle est ample, éraillée, généreuse et domine les mélodies.

Sans Mountain, Leslie enregistre 16 albums. Ce dernier est intronisé au Temple de la Renommée de la Musique de Long Island en 2006.

En 2015, il sort l'album "Soundcheck" avec Peter Frampton, Brian May, Jack Bruce et Max Middleton. Cet opus est immédiatemment numéro 2 au Billboard Top Blues Albums.

Lorsque West parle de « Mississippi Queen », il explique : "Ce morceau a trois accords. N’importe quel abruti peut lea jouer, mais il se trouve que je le joue mieux que quiconque. [Mississippi Queen] a tout ce qu’il faut pour avoir du succès. Tu as la cowbell, le riff est vraiment bon et elle sonne de manière incroyable. Il donne l’impression de vouloir sortir de ton autoradio. Pour moi on dirait un bon gros milkshake, plein de chocolat. Qui n’aime pas ça ?".

Une fin de carrière due à une santé toujours fragile

En 2011, Leslie subit une amputation de sa jambe droite suite aux complications de son diabète. Mais, pas question de retarder la sortie de son nouvel album qu'il avait concocté juste avant son opération avec quelques amis comme Steve Lukather, Slash, Billy Gibbons, Joe Bonamassa et Zakk Wylde.

Au milieu des années 80, West termine son combat de désintoxication à l’héroïne, la morphine et la cocaïne quand le diagnostic du diabète tombe. Et ce, suivi au début 2000, d'un cancer de la vessie.

Il meurt 21 décembre 2020, d'un arrêt cardiaque à Palm Coast en Floride.

Van Halen, grand fan, dit son idole : « Leslie West a ce son incroyable dans Mountain » en 2011. L’héritage de West va bien au-delà du hip-hop ou du heavy metal. De nombreux groupes ont repris son matériel, les plus récents étant Dave Grohl et Greg Kurstin qui ont repris « Mississippi Queen » pour leurs « Hanukkah Sessions ».

Le son en vidéos de LESLIE WEST

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.