DICKEY BETTS, seconde guitare des Allman Brothers Band

Les signatures de DICKEY BETTS

Gibson Dickey Betts Signature Electric 010-044
Pour avoir le son de Dicky Betts à votre tour, achetez les cordes Gibson Dickey Betts Signature Electric 010-044 !
Gibson Dickey Betts Signature SG - Youtube
Et, surtout, la Gibson Dickey Betts SG Signature !

Les guitares de DICKEY BETTS

Au début du Allman Brothers Band, il joue sur une Gibson SG 1961 qu’il a offerte en 71.

Il passe alors à une Gibson Les Paul Standard de 1958.

Mais Dickey est aussi célèbre pour l’utilisation d’un Goldtop Custom Shop Ultra Age 1957 qu’il appelle « Goldie ».

Il joue également sur des Stratocaster.

Les amplis de DICKEY BETTS

Concernant les amplis, on lui connait l’utilisation d’un Marshall Plexi 1959 SLP et d’un Peavey Classic 50 Tube Combo.

Les effets de DICKEY BETTS

Dickey Betts joue avec une Vox Wah et une Ibanez TS 808 Screamer.

Sounds-Finder vous propose de découvrir l'univers du comparse de Duane Allman à la carrière solo prolifique. Multi-instrumentiste, il joue de la guitare, du ukulélé, du banjo, de la mandoline et chante. En plus d'être compositeur et parolier, Betts est membre fondateur du groupe de rock sudiste The Allman Brothers Band.

Enfance d'un futur rockeur

Forrest Richard Betts dit Dickey Betts nait le 12 décembre 1943 en Floride. Il grandit dans famille musicale en écoutant le bluegrass traditionnel, la musique country et le swing occidental. Il commence à jouer du ukulélé à 5 ans puis passe à la mandoline, au banjo et enfin à la guitare.

Betts est un adolescent désobéissant et turbulent qui quitte la maison à 16 ans. A cette époque, il veut quelque chose de plus rapide et impressionner les filles. Il joue donc de la guitare dans une série de groupes de rock en Floride. Il s’engage alors avec les Joker’s.  Il continue comme leader dans The Second Coming avec Berry Oakley. C'est alors qu'il rencontre Duane Allman.

La création du Allman Brothers Band

Avec ce dernier, Betts forme The Allman Brothers Band en 1969. Dans ce groupe, Dickey est co-guitariste avec Duane et écrit les classiques « In memory Of Elizabeth Reed » et « Blue Sky ».

Il s’associe avec Duane Allman en introduisant l’harmonie et le contrepoint de guitare jumelle mélodique. Dans cette optique, ils abandonnent les rôles traditionnels d'où le son si particulier de ce groupe.

Après la mort de Duane à la fin 1971, Betts reste seul guitariste et prend une part plus active dans le chant. Il écrit des chansons dont le plus gros succès du groupe « Ramblin’ Man » et « Jessica ». Parallèlement à cette activité, il sort son premier album solo « Highway Call » en 1974 avec la participation de Vassar Clements.

Le début d'une prolifique carrière solo

Après la première dissolution des Allman Brothers Band en 1976, Betts sort son deuxième album solo « Dickey Betts & Great Southern » en 1977. Dans cet opus, on retrouve « Bougainvillea » enregistré avec Don Johnson. L'album suivant, « Atlanta’s Burning Down » sort en 1978. L'année suivante, le groupe se reforme en partie pour l'album « Enlightened Rogues » mais se re-sépare à cause de tensions autour de problèmes de gestion en 1982.

L'album « Pattern Disruptive » sort en 1989 avec la participation de Warren Haynes. Avec ce dernier,  il reprend le son, le slide, de Duane Allman.

Ce son mène à reformation du groupe en 1989 avec l’ajout de Allen Woody à la basse et Johnny Neel aux claviers. Ensemble, ils produisent 3 albums de studio dont la majorité des titres sont composés et écrits par Betts. S'ensuivent ensuite 2 albums live au début des années 90. Cependant, Betts, pour des "raisons personnelles" ne sera pas présent pour chaque concert. Son dernier concert avec le groupe se joue en 2000 au Music Midtown Festival à Atlanta.

La fin du groupe pour Dickey

Juste avant leur tournée de 2000, Dickey est exclu du groupe par fax. Selon Betts, dans ce message, le groupe lui dit pour se dédouaner que c'est à cause de problèmes d'alcool et de drogue. Il forme alors le Dickey Betts Band et tourne immédiatement avec son fils, Duane. Betts est ensuite ordonné de quitter le groupe après que le différend soit soumis à l'arbitrage. Il intente une action contre les trois autres membres et le divorce est maintenant définitif. Cependant, Betts et Gregg Allman se réconcilient en 2017.

Mais pas de sa carrière

Dans les actualités du guitarsite, on note en 2005, le DVD « Live From The Rock And Roll Hall Of Fame » et, en 2009, le DVD « Rockpalast : Dickey Betts And Great Southern – 30 Years Of Southern Rock ».

Dickey Betts sort 12 albums en solo tout au long de ces années. En 1995, il est introduit au Rock And Roll Hall Of Fame avec le Allman Brothers Band et remporte en 1996 un Grammy Award pour leur performance live de « Jessica ». Il est également classé 61° des 100 meilleurs guitaristes de tous les temps par Rolling Stone.

Le son en vidéos de DICKEY BETTS

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.