THE EDGE, Le génie de U2

Son influence en tant que guitariste peut être vue chez beaucoup de groupes encore actifs, tels que Radiohead, Coldplay et la scène indie / alternative. Il comptabilise plus de 14 albums studio et un disque solo. Il a propulsé U2 au rang de groupe de rock universel. Il est le son si particulier de cette musique. Il est un guitariste irlandais, pianiste, claviériste, bassiste, auteur-compositeur et second chanteur de U2 depuis 1976. Il est U2, il est The Edge.

Une petite balade irlandaise...

David Howell Evans, dit The Edge, nait le 8 août 1961 à Londres. Il a un frère ainé et une sœur cadette. Ses parents sont gallois, et à ses un an, ils déménagent en Irlande. Là-bas, The Edge reçoit des leçons de piano et apprend en autodidacte la guitare.

Sa première guitare est une vieille acoustique achetée dans un marché aux puces locales pour quelques livres. Il a neuf ans. Lui et son frère Dik Evans bossent tous les deux cet instrument. Il dit à ce sujet en 1982 : "Je suppose que le premier maillon de la chaîne était une visite à la vente de friperie locale où j'ai acheté une guitare pour une livre . C'était mon premier instrument. C'était une guitare acoustique et moi et mon frère aîné Dik l’avons tous les deux joués, en nous éloignant de tous les trucs très rudimentaires, les accords ouverts et tout ça." 

Ses influences sont de plusieurs genres de musique, comme la musique roots américaine, la musique industrielle et le rock alternatif.

...qui devient un groupe légendaire

The Edge répond à une annonce de Larry Mullen Jr. à son école pour former un groupe alors qu’il joue avec son frère, Dik Evans. Le groupe légendaire est né. Il connait plusieurs noms pour devenir définitivement U2 en 78. Les garçons se produisent dans divers petites salles en Irlande. Puis survient le premier album « Boy » en 1980.

En 1981, pendant la tournée « October », The Edge est sur le point de quitter le groupe pour des raisons religieuses mais est incité à rester. Au cours de cette période, il est très impliqué dans un groupe, les Shalom Tigers, tout comme Bono et Larry Mullen Jr.

Peu après, The Edge crée l’ébauche d’un morceau qui deviendra « Sunday Bloody Sunday ».

Un son hors norme

The Edge est reconnu par son artificiel, avec l'usage étendu de delays numériques et nombre de filtres et modulations avec une attention particulière sur la texture et la mélodie. Son style de jeu très particulier, bien que très basique, repose sur de multiples effets de slides et d'harmoniques, ainsi que de rythmiques mélodiques qui font sa marque de fabrique.

En tant que guitariste, The Edge a un son caractérisé par un style de jeu discret, un son sonnant et chatoyant ( grâce en partie au son des Vox AC30 ) qu'il obtient avec une utilisation intensive des effets de retard et de réverbération. Le retard de répétition est souvent réglé sur une croche pointée, et le gain de rétroaction est ajusté jusqu'à ce qu'une note jouée se répète deux ou trois fois.

Dès ses débuts, il se refuse à tout solo basé sur les gammes de blues et la vitesse, jugeant que beaucoup trop de guitaristes excellent déjà dans ce domaine et que U2 a besoin d'un autre son. Il explique : "J'aime un beau son à la guitare, et la plupart de mes accords, je trouve deux cordes et je leur fais sonner la même note, donc c'est presque comme un son à 12 cordes. Donc pour EI, je peux jouer un B, E, E et B et le faire sonner. Cela fonctionne très bien avec le Gibson Explorer. C'est drôle parce que la fin de la basse de l'Explorer est si horrible que je reste loin des cordes basses, et beaucoup des accords que je joue sont très aigus, sur les quatre premières, voire trois cordes. J'ai découvert qu'en utilisant cette seule zone du manche, je développe une manière très stylisée de faire quelque chose que quelqu'un d'autre jouerait de manière normale ".

Concernant « The Joshua Tree », The Edge se concentre sur la chanson et l'esprit, en contribuant parfois avec juste quelques lignes donnant de la profondeur et de la richesse avec un délai digital omniprésent. L'intro de « Where the Streets Have No Name » n'est qu'un arpège de 4 notes.

Un bourreau de travail

Il enregistre avec des artistes tels que Johnny Cash, B.B. King, Tina Turner, Ron Wood, Jah Wobble, Holger Czukay, Jay-Z et Rihanna.

Il s’associe avec Sinead O’Connor, Lanois et Michael Brook pour travailler avec lui sur la musique du film « Captive ». Il crée aussi le générique de la série américaine : « The Batman ». Lui et son collègue Bono ont écrit le thème du film de James Bond "GoldenEye"et également une adaptation musicale de "Spider-Man".

En tant que membre de U2 et en tant qu'individu, The Edge a fait campagne pour les droits humains et les causes philanthropiques. Il a cofondé Music Rising, un organisme de bienfaisance soutenant les musiciens touchés par l'ouragan Katrina . Il a collaboré avec Bono sur plusieurs projets, y compris des chansons pour Roy Orbison et l'adaptation de la Royal Shakespeare Company à Londres de "A Clockwork Orange".

Un travail payant

En 2007, The Edge reçoit un doctorat honorifique en musique du Berklee College of Music. En 2011, le magazine Rolling Stone le place 38° sur sa liste des "100 plus grands guitaristes de tous les temps" puis 35° en 2015. Au Festival de musique de Bonnaroo en 2017, The Edge est honoré du Prix Les Paul Spirit par la Fondation Les Paul pour être celui qui incarne "l'esprit du défunt, grand Les Paul grâce à l'innovation, l'ingénierie, la technologie et/ou la musique".

En tant que membre de U2, The Edge remporte 22 Grammy Awards et est intronisé au Rock and Roll Hall of Fame.

Le surnom « The Edge » reste à ce jour un mystère. Alors que Bono affirme le lui avoir donné en raison de son esprit acéré, la plupart des biographes l'attribuent à l'aspect anguleux de son menton. Une autre théorie remonte à son enfance, période durant laquelle il appréciait visiblement marcher sur des espaces étroits comme les bords de trottoirs ou les murs (En anglais, edge signifie le bord, le tranchant). Certains fans ont une autre théorie : les cordes d'une guitare ont une appellation internationale (E, A, D, G, B, E). Si on enlève la deuxième et la cinquième corde on obtient alors : « E, D, G, E » mais cette hypothèse paraît peu plausible.

Les guitares de THE EDGE

The Edge joue sur  des guitares Lap Steel,

des Gibson Les Paul,

et des Gibson Explorer

 

En 2016, Fender a dévoilé un modèle de guitare signature, The Edge Signature Stratocaster, que The Edge utilise lors des tournées les plus récentes pour remplacer ses Stratocaster vintage des années 70.

Les amplis de THE EDGE

Dans la même époque, Fender a également dévoilé un ampli signature, le Fender Edge Deluxe.

The Edge est particulièrement connu pour utiliser un Vox AC30 vintage, avec un châssis de modèle « Top Boost » monté dans une armoire du début des années 70.

Les effets de THE EDGE

The Edge se sert d’une unité de retard Korg SDD-3000 fabriquée au début des années 80, de delay et de reverb

Le son en vidéos de THE EDGE

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.