LES Z’ACTUS D’LA ZIC DU COIN : LAIDS CRETINS DES ALPES, PART.2

LAIDS CRETINS DES ALPES

Une douzaine d’années d’existence, des tournées alpo-marseillaises (si, si, c’est un adjectif Crétin qui existe !!) et plusieurs albums parus font de ce groupe pas si Laid et pas si Crétin, un band rock français inimitable et incontournable pour les amateurs du genre ! Avec toujours, le spectacle assuré par les « Z’emboucaneurs » pour la partie visuelle de leurs shows.

Leurs albums (pour les + que crétins qui les auraient loupé…) sont :

  • « Mortel !» la même année et qui leur rapporte le prix du Lauréat 2011 Autoproduction SACEM.

Il en manque dans votre discothèque dont vous tenez à être si fier ? Alors, la boutique de Laids Crétins Des Alpes, c’est par ici à https://laidscretinsdesalpes.bandcamp.com/merch.

D’autant plus que vous pourrez gâter toute votre petite (si grande !) famille de potes avec tous les articles que l’on y trouve !!

Décrivons à présent, l’arsenal de cette équipe de fou qui leur amène un son si « Rock n’Crétins » :

Monseigneur Charly Le Révérand, guitariste, utilise deux guitares, toutes deux équipées de vibrato car ce dernier concède « avoir du mal à s’en passer » :

Charly joue toujours avec le volume et la tonalité à fond, toujours avec les micros en position chevalet et toujours en direct sur les canaux des amplis.

Concernant ces derniers, Le Révérand se sert d’une Tête Mesa Boogie Mark IV avec un mix EL34 et 6L6 ainsi que 2 baffles Mesa Boogie Thiele équipées de Celestion V30.

Il précise : « Je n’utilise jamais de reverb ni de compresseur, ce sont des tueurs de son ; le compresseur, c’est moi ! ».

Quant à ses effets, il explique s’en servir uniquement pour des moments bien précis et très rarement en rythmique. Il accumule cependant les Delays, joue avec une Wha, une AutoWha, un Phaser, un Vibrato, etc.

Sur ce sujet, il explique : « Pour moi, le son d’un guitariste est dans ses mains, le matos amène juste la couleur ».

Le célèbre Docteur Droopi, lui, en tant que bassiste, utilise aussi deux basses :

  • Une Rickenbacker 4001, le même modèle que le fameux Lemmy, basse sur laquelle Le Doc. explique : « pour obtenir un son claquant et précis qui convient très bien à mon style et au Power Trio que sont Laids Crétins Des Alpes». Il joue uniquement au médiator d’ailleurs.
  • Une Music Man Stingray 77 pour « plus de rondeur et uniquement en studio».

Concernant les amplis, il se sert d’une tête Ampeg SVT2 qui « est un monstre de 37kg au son inimitable de précision, d’attaques et de « bas » », selon Mister Droopi lui-même. Et ceci avec une baffle Ampeg 4x10 avec 1 tweeter au milieu, made in USA.

Quant à ses effets, il possède un pédalier sur mesure élaboré par Seed Custom qui comporte un accordeur Korg, un Emetteur Relay Line 6 G10, une Boss Flanger (« pour [d'après lui] la colorisation du son sur 2 intros de morceaux »), une pédale Equalizer Boss (« pour [d'après lui encore] renforcer les graves et assourdir le son sur les reggaes »), 3 distos, une Bass Overdrive MXR (« qui permet [d'après Le Doc.] un mix au son clair à saturé »), une pédale Mojito (+une Fuzz pour un son assez « sale » [toujours d'après Le Doc.] ) et une Motorbass OKKO qui simule le son de Lemmy.

Alors, oui, évidemment, il manque la recette de la potion magique qu’ingèrent ces énergumènes afin de pouvoir les « refaire », de tenter de les égaler, mais vous avez ici, quelques-uns de leurs principaux ingrédients, donc…à vous de jouer maintenant !!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.