JOE PERRY, l'artiste d'Aérosmith et The Hollywood Vampires

Les signatures de JOE PERRY

Joe Perry joue avec sa Boneyard Les Paul
Pour avoir le son de Joe Perry, il vous faut la Gibson Les Paul Boneyard Signature !!

Les guitares de JOE PERRY

Joe Perry possède plus de 600 instruments car il est un extrémiste du bon son. Plusieurs modèles signature sont crées avec sa collaboration.

Sa première guitare fétiche est la Gibson Les Paul Tobacco Burts 58 ou 59. Il l’utilise énormément dans les années 70.

Cet instrument a une histoire particulière que Joe nous raconte : « Je l’ai vendue en 1981, je crois, j’étais fauché et j’avais besoin d’argent pour Noël. Puis, à l’époque nous faisions “Get A Grip”, j’ai commencé à penser, je dois récupérer cette guitare. Je n’avais aucune idée de l’endroit où elle se trouvait. Mais un jour, Brad est venu dans le studio avec un magazine de guitare. La page centrale présentait la collection de guitares de Slash. Et il y avait ma guitare, juste là. J’ai appelé Slash et dit: “Allez man, revends la moi. Je vais te donner ce que tu l’avez payé”. Mais il ne voulait pas s’en séparer. Je me sentais mal, parce que chaque fois que je le voyait, je le “bassinait” avec ça. Et puis finalement, j’ai cessé de lui parler. Il ne m’a jamais appelé ni rien. Puis, quand mon 50e anniversaire est arrivé, il a eu l’idée de me la rendre. Ce qu’il fit, la nuit de la fête. Nous étions sur scène en train de “jammer” avec Cheap Trick. Je n’avais aucune idée de ce qui allait arriver ».

Joe possède aussi une Gibson standard BB King, sans ouïes pour éviter les larsens puisqu’Aerosmith a des taux de saturation énormes. Il fait peindre le portrait de sa femme dessus. Il en dit : « Á bas volume, elle sonne comme une casserole. Par contre, lorsque vous montez le son, vous obtenez un super son rock’n’roll pouvant même encaisser des riffs heavy métal. C’est une guitare vraiment spéciale.’ Il dit : Tout a commencé avec un modèle standard BB King Lucille, et je l’ai pris parce qu’elle n’avait pas d’ouïes en F ce qui était un avantage compte tenu des sons saturés que j’utilisais. Cette guitare était étonnante. J’ai changé l’électronique, elle a un volume et une tonalité maintenant. L’inspiration était les peintures sur les nez des avions pendant la Seconde Guerre mondiale. Je voulais mettre la femme la plus belle que j’ai pu trouver dessus, si naturellement, j’ai choisi ma femme. Je l’ai envoyé à un artiste aérographe et il fait un excellent travail. Quand je l’ai récupéré, j’ai ouvert l’étui et le donna à Billie, et elle détestait ça. Elle était tellement gênée qu’elle refusait de sortir des loges lorsque le l’utilisais pendant les concerts avec Aerosmith. Elle ne pouvait pas supporter de se voir sur un écran de 30 ou 40 pieds lors des concerts. Aujourd’hui, elle accepte… Ma guitare Billie sonne comme une casserole lorsque le volume est bas. Lorsque vous le tournez, vous pouvez obtenir un super son rock ‘n’ roll crunch, et c’est aussi une très bonne guitare Heavy Metal. Il fait tout bien. Cette guitare est vraiment spéciale ».

 

Joe joue avec une guitare transparente Dan Armstrong/Ampeg faite en lucite (plexiglas) avec des micros interchangeables et qui est accordée en open de La.

Il utilise également une BC Rich Perfect 10 surnommée ‘Ruby Slipper’ avec une finition de multitudes de petits rubis. Elle possède 10 cordes : les cordes Ré, Sol, Si et Mi sont doublées.

Il se sert aussi de Gibson SG, Firebird, ES-175, ES-350, ES-335 et une Fender Telecaster 65.

Mais il joue aussi des basses à 6 cordes, comme les Fender Bass VI, Danelectro et Ernie Ball MusicMan.

Perry joue avec diverses Stratocaster Fender pour gauchers, il explique : « Cela sonne différemment et me semble différent. C’est juste une différence subtile. Et je sais que la façon dont les micros sont installés là-dedans, et la façon dont la tension sur le bras est, et la longueur de l’écrou aux chevilles de réglage sont toutes différentes – donc cela doit faire quelque chose. C’est la guitare la plus confortable pour moi, et elle reste mieux accordée. La seule raison pour laquelle j’en joue, c’est pour le bras de vibrato, et la Strat a une certaine sonorité unique ».

Lorsqu’on interroge Perry sur ses modèles signature, il explique : « J’utilisais un modèle de 1960 lorsque je voulais un son plus doux mais dans certains cas je préfère mes modèles plus récents car elles ont plus de définitions et un peu plus de brillance. De plus, elles sont plus légères et possèdent un potentiomètre Tonex pour le micromanche, ce qui donne un son de wah-wah. Un effet qui apporte de la fraîcheur dans les solos« .

Ses modèle sont la Gibson Les Paul Axcess avec un seul micro et un vibrato Wilkinson, la signature Boneyard avec finition érable tigré et la Les Paul Goldtop vieillie avec un seul micro en position chevalet et deux potentiomètres (volume et tonalité).

Joe donne des précisions : « J’ai eu une Gibson ES-335 1960 stéréo finition cherry avec un vibrato Bigsby. Ma femme me l’avait trouvée pour mon anniversaire, il y a quelques années je la prenais avec moi en tournée« .

Les amplis de JOE PERRY

Concernant ses amplis, Joe en utilise beaucoup, au gré des années et des morceaux. Voici donc une liste non-exhaustive de son matos :

– un Marshall Major 200w,

– des rééditions Marshall Hendrix,

– des Fender Silverface Dual Showman,

– des Fender Tweed Bassman et

– quelques amplis sur mesure puisqu’on sait que Joe Perry entretient plusieurs partenariats avec Dunlop, Korg, Mesa Boogie, et MXR entre autres.

Les effets de JOE PERRY

Évidemment, vu le nombre de guitares et de basses différentes, on comprend facilement qu’il possède une grande collection d’effets. En voici quelques-uns pour vous aider à imiter le grand Joe Perry !

Siren Pedal par Rob Lowry,

Boss DD-7,

Dunlop JH-1 Jimi Hendrix Wah,

Digitech Whammy,

Générateur d’octave polyphonique POG

Pour ses cordes, Joe utilise des Gibson Brite .010-.046 et, pour ses médiators, les Dunlop 483 Classic Celluloid Heavy Guitar Picks

 

Qu'on en soit conscient ou non, nous connaissons tous des morceaux d'Aerosmith. Le groupe devait fêter ses 50 ans en tournée, mais, pandémie de Covid oblige, ils ont du y renoncer. Alors, pour leur faire quand même un beau cadeau, l'équipe de Sounds-Finder a décidé de consacrer un article à leur guitariste. Maintenant que vous avez eu un aperçu de son énorme collection, voyons ensemble son parcours.

Un début de carrière pas si facile

Anthony Joseph Pereira nait le 10 septembre 1950 à Lawrence, Massachusetts où il vit avec sa petite soeur Ann Marie. Leurs parents sont comptable et prof de gym d'origines portugaise et italienne. Une fois le collège terminé, Joe forme son premier groupe The Jam Band avec Tom Hamilton.

Steve Tyler les rejoint quelques temps après et ils renomment le band en Aerosmith en 1969. Perry y est le guitariste soliste. Ses riffs mémorables et son jeu heavy-rock mêlé à des rythmes funky donne le son si particulier du groupe. Cette formation a du mal à décoller, leurs productions ne restent pas dans les mémoires.

Mais qui fini par atteindre des sommets

Leur carrière décolle enfin en 1975 avec « Toys In The Attic » et « Rocks » en 1976. Leurs singles suivent cette envolée également en radio. c'est à cette période que Steven Tyler et Joe sont surnommés les Toxic twins (les jumeaux toxiques) à cause de leur consommation de drogues.

Le groupe tient bon malgré les problèmes de drogue et de mésententes récurrents. En 1977, lorsque sort « Draw The Line », l’ambiance n’y est plus. Perry et Tyler se disputent violemment, Perry quitte alors le groupe.

Un nouveau projet

A la fin de 1979, Joe fonde son propre groupe : The Joe Perry Project avec Ralph Morman, David Hull et Ronnie Stewart. Leur premier album atteint la 47° place des charts et 250 000 copies sont vendues. Le line-up ne dure jamais et leurs trois albums ont trois chanteurs différents. Avant 1983 et leur dernier album, tous les membres ont été remplacés.

Aerosmith se reforme en 1984et ils partent en tournée. Ils collaborent avec Run-DMC en remixant leur tube de 1975 « Walk My Way ». Le succès est alors immédiat et immense. Perry et Tyler s’entendent à nouveau à merveilles et une nouvelle série d’albums à succès paraît alors.

En 1992, les deux compères jouent avec les Guns N’ Roses à Paris devant 60 000 personnes ravies de cette prestation.

Et de nouvelles collaborations

En 1998, Perry apparaît sur la B.O. du film « Armageddon ». En 2001, il est intronisé au Rock And Roll Hall Of Fame. Il enregistre avec U2 pour leur morceau « Seconds » en 2008. Trois ans plus tard, 2011, Joe doit retrouver le groupe pour enregistrer un album mais Steve Tyler déclare que ce dernier a tout simplement disparu, il le dit « introuvable »…

En 2009, Perry reforme The Joe Perry Project et ils font les premières parties de Mötley Crüe et Bad Company. Puis, en 2015, il forme The Hollywood Vampires avec Alice Cooper et Johnny Depp. Un an après, Joe enregistre avec Pitbull pour un titre. Cette même année, il est victime d’une crise cardiaque lors d’un concert avec The Hollywood Vampires, mais il donne rapidement de bonnes nouvelles à ses fans.

On dit que Joe possède son propre studio d’enregistrement chez lui, « The Boneyard ».

Jusqu'à aujourd'hui, Joe Perry, c'est 4 albums solos, 3 avec le Joe Perry Project, 2 avec The Hollywood Vampires et 14 avec Aerosmith. Il est surnommé Mister Joe « Rocking » Perry. Il est classé 48° des 100 meilleurs guitaristes de tous les temps par Rolling Stone en 2003 et 83° en 2011

Le son en vidéos de JOE PERRY

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.