Adrian Smith, L'autre pilier mélodique d'Iron Maiden

Ceux qui connaissent Iron Maiden sur le bout des doigts connaissent forcément Adrian Smith. Mais même sans Iron Maiden, ni Dave Murray, on le reconnaîtra. Lui et son génie appartiennent au gotha des grands guitaristes de notre époque. Et pour ceux qui ne le connaissent que très peu, il est celui qui a contribué avec Dave Murray à forger cette signature sonore d’Iron Maiden. Quand deux guitares sonnent en harmonie parfaite, tout en étant dissemblables dans les parties solos, c’est que l’une d’elle est forcément celle d’Adrian Smith. Son ascension parmi les grands noms de ce monde dans l’univers de la guitare est tout aussi digne que celle d’un certain Clapton ou d’un Hendrix, et à juste titre. Comme tous les musiciens ayant gratifié une influence indéniable à la génération montante, Adrian Smith a lui aussi roulé sa bosse et trouvé le son qui le caractérise des autres guitaristes. Voyons d’abord son histoire de plus près avant de nous intéresser à son équipement de guitariste.

On commence tous quelque part…

Adrian H. Frederik Smith, de son nom complet, a commencé sa carrière musicale vers les années 70. Du haut de ses 15 ans, il forme avec Dave Murray le trio portant le nom de Stone Free. Et tout de suite après, les deux guitaristes, qui sont aussi des proches amis et voisins, passent à Evil Ways. Ce dernier finit par éclater mais Adrian Smith rejoint alors le groupe Urchin dans lequel il évolue durant 6 ans d’affilée. Ensuite, même aussi éphémère qu’ait été le groupe Broadways Brats dans les années 80, Adrian y a apposé sa griffe. Ce n’est qu’au terme de ce périple déjà jalonné d’expériences pour asseoir son style qu’il rejoint Iron Maiden. Il y prendra la place de Dennis Stratton suite aux recommandations de son ami et voisin de rue, Dave Murrayauprès de Steve Harris.

La période Maiden

Adrian Smith a offert tout son talent de guitariste à Iron Maiden. Mais en même temps, le groupe a aussi profité de ses compositions durant tout son périple au sein du convoi Maiden. Tous les albums enregistrés entre « Killers » et « Seventh Son of a Seventh Son » portent donc sa marque. A cette époque, Adrian Smith s’inscrit comme l’une des pierres angulaires d’Iron Maiden en matière de compo. Nombre de titres phares des albums « Somewhere in Time » et « Seventh Son of a Seventh Son » portent sa signature. A l’instar de « Stranger in a Strange Land », de « Wasted Years » ou encore de « Moonchild ». Outre la guitare, il a également prêté sa voix sur « Reach Out ». Malheureusement, comme toute chose a sa date de péremption, le mandat d’Adrian au sein du groupe prend fin en 1990. Départ surtout enclenché par des divergences d’opinion concernant la direction de genre musical à insuffler au son de Maiden.

Adrian Smith sans Maiden

Contrairement à son grand ami Dave Murray, Adrian Smith compte à son effigie une carrière solo plus enrichie. Il commence à prendre son envol bien avant même d’avoir été exclu de la bande à Steve Harris. Adrian enregistre un album en solo en 1990 sous le titre de « Silver and Gold ». L’enregistrement se fait sous le nom d’Adrian Smith and Project ou ASaP pour les connaisseurs. Mais ce groupe composé d’anciens membres d’Urchin n’a pas fait long feu. Pourtant, fort de cette première insertion dans l’univers de la carrière en solo, il crée Untouchables. Transformé par la suite en Psycho Motel, ce nouveau projet d’Adrian Smith aura accouché de deux autres albums. En 1994, Bruce Dickinson quitte Iron Maiden à son tour. Et les deux amis se retrouvent pour travailler à nouveau ensemble. Mais ils sont à nouveau appelés à rejoindre Iron Maiden en 1999 pour une tournée promotionnelle de jeu vidéo éponyme.

Ce qui le rend unique

Durant ces périodes Iron Maiden, on distingue chez Adrian Smith un style plus rapproché du ShredSon jeu est beaucoup plus hard rock au toucher comparé à celui de Dave Murray. Il préfère de loin l’agressivité du micro chevalet, d’où la nuance parfaitement emboîtée entre les styles des deux guitaristes. Ce qui les rend si compatibles et complémentaires quand on y pense. Les techniques de toucher qui caractérisent Smith sont certainement le “double picking” et sa maîtrise parfaite du tremolo. Les techniques de Squeal ou harmoniques pincées plus maitrisées le distinguent également du son de Murray. Il a aussi très souvent recours à une technique où on le voit tirer le levier de la guitare tout en pliant gravement une note,  pour créer un autre effet harmonique. Ce que nous retrouvons aussi chez Zakk Wylde ou Eddie Van Halen la plupart du temps.

Ses influences

Quand on le questionne sur ses influences, il cite Johnny Winter et Pat Travers parmi ses préférés. Il affirme que ces deux guitaristes de légendes ont fait de lui le «guitariste mélodique» qu’il est aujourd’hui. Car en définitive il était plus inspiré par le blues rock que par le heavy metal. Réalité prouvée lorsqu’il commence à produire son album solo intitulé « Silver and Gold ».La tendance se rapproche plus du style AOR que vers le hard rock FM qu’on lui connaissait si bien chez Iron Maiden. Ce qui met un terme à notre petit détour du côté de son historique. Penchons-nous maintenant un peu plus dans ce qui nous intéresse vraiment : ses guitares, ses amplis et ses effets.

Les guitares de Adrian Smith

De nombreuses guitares et plusieurs marques sont passées entre les mains d’Adrian Smith tout au long de sa carrière. On retrouve dans sa panoplie :

Les amplis de Adrian Smith

Tout comme Dave Murray, il est également très porté sur les équipements de la marque Marshall et Gallien Krueger :

Les effets de Adrian Smith

Etant plus ou moins un vétéran dans le monde de la guitare, Adrian Smith n’est pas plus porté sur les nouvelles technologies que ça. Mais cela ne l’empêche pas d’explorer quelques-unes d’entre elles quand les besoins en son s’en font sentir. Ce qui l’a amené à effectuer une récente mise à jour en utilisant :

Ces 4 premiers équipements sont donc ses nouveaux attirails depuis 2006. Et pour le reste, on peut voir :

 

Le son en vidéos de Adrian Smith

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.