RON ASHETON, guitariste des Stooges

Les signatures de RON ASHETON

la Signature Reverend Ron Asheton
Envie d'avoir le son de Asheton ? Achetez la Reverend Signature Asheton !
Pedale fuzz Ron Asheton Signature
Ajoutez la Fuzz Ron Asheton Signature et entrez dans les Stooges !!

Ce guitariste, bassiste, accordéoniste et co-auteur-compositeur des Stooges est un travailleur acharné. Sounds-Finder vous propose ici de vous expliquer l'histoire et le matos de ce grand musicien. Peut-être ainsi pourrez-vous obtenir le son de Ron Asheton !

L'enfance et les débuts

Ronald « Ron » Asheton nait le 17 juillet 1948 à Washington. A 10 ans déjà, cela fait 5 ans qu’il joue de l’accordéon et débute à la basse. Trois ans plus tard, il joue de la guitare dans des groupes locaux. Ainsi, avec son frère Scott, qui lui est batteur, Ron débute sa carrière dans le groupe Dirty Shames avec Billy Cheatham et Dave Alexander.

Fans des Rolling Stones, les 2 frangins sèchent les cours pendant 3 mois et partent en Angleterre pour les rencontrer. C'est à cette époque que Ron voit les Who en concert et dit que c'est « sa première expérience du chaos total ». Il explique : "Toute la salle s’était mise dans un état vraiment primitif. J’étais terrorisé, mais j’étais fasciné. Cette musique pouvait pousser les gens à des extrêmes hyper dangereux. C’est là que j’ai compris que c’est ce que je voulais faire, coûte que coûte".

Et sa carrière s'envole

Avec son deuxième groupe, les Chosen Few, les choses s’accélèrent. En 1967, Ron et son frère rencontrent le batteur du groupe d’un certain James "Iggy" Osterberg avec qui ils espèrent jouer. Cependant, Ron ne joue que du rock et ça ne va pas avec le style de Iggy Pop. Ils le retrouvent plus tard et forment un groupe  de blues transcendental avec Dave Alexander. Et voilà, les Psychedelic Stooges sont nés.

Ron Asheton écrit la plupart des musiques et paroles des albums « The Stooges » sorti en 1969 et « Fun House » en 1970. Au sein de ce groupe, il est un homme de l’ombre. Comme sa technique de jeu est limitée, il développe sa propre manière de jouer. Son jeu est lourd, angoissant et puisssant. Ses solos sont à la fois simples et lancinants. Leurs concerts interpellent immédiatemment le public qui n'a jamais entendu un son aussi lourd.

Ron est fasciné par le decorum nazi et arbore parfois en concert un uniforme SS. Il se sert aussi d’un fouet dans l’air ou sur Iggy.

Une entente compliquée

En 1971, le groupe est renvoyé de leur maison de disque alors qu’ils finissaient leur 3° album agacée par leur prises de drogues et d'alcool. Leur comportement extravagant les pousse à se séparer.

L'année suivante, sur conseil de David Bowie, Iggy Pop reforme le groupe en y intégrant James Williamson. Quant à Ron, s’il veut rester, il doit échanger sa guitare contre une basse. C'est une des nombreuses humiliations dont il est la victime. De cette reformation sort l’album « Raw Power » qui est considéré comme un album fondateur du punk rock.

Mais, en 1974, les excès de drogues et d'alcool créent encore la mésentente avec leur manager font exploser le groupe. En effet, Asheton et Williamson, le deuxième guitariste, se prennent la tête régulièrement. En effet, Williamson empiète trop sur la place de Ron.

Fin des Stooges

Ron Asheton continue sa carrière dans un nouveau groupe, The New Order, avec lesquels il publie 3 albums. Il intègre ensuite les Destroy All Monsters avec l'artiste Niagara (non, ce n'est pas la chanteuse française !) et sort avec eux 4 albums. Encore avec elle, il joue dans le groupe Dark Carnival et enregistre 3 albums. Avec le groupe New Race, enfin, il sort 3 albums.

On le retrouve en tant qu'acteur dans des films de série B comme Mosquito et Frostbiter. Il contribue également à la musque du film Velvet Goldmine.

Dans les années 90, Ron joue avec Thurston Moore (de Sonic Youth), Jay Mascis (de Dinosaur Jr.), Mark Arm (de Mudhoney) et Mike Watt dans le super groupe Wylde Ratttz.

En 2002, Iggy Pop prépare son 15° album et demande aux frères Asheton d'y jouer 4 morceaux. Ron reprend alors sa place pendant les enregistrements et sur scène. Avec les Stooges, il participe à 5 albums.

Décès d'un grand de la guitare

Ron Asheton est retrouvé mort chez lui plusieurs jours après son décès le 6 janvier 2009 à Ann Arbor dans le Michigan. La cause probable de ce départ est une crise cardiaque.

Rolling Stone le classe 60° des plus grands guitaristes de tous les temps. Sonic Youth lui dédie un album, « The Eternal ». Un concert hommage lui est dédié le 17 juillet 2018, jour de son 50° anniversaire.

Les guitares de RON ASHETON

Ron Asheton joue sur une Reverend jetstream 390 et la marque lui crée la Reverend Ron Asheton Guitar Signature (Custom Volcano 390),

On le voit aussi avec une Fender Stratocaster

et une Guild X-79.

Les amplis de RON ASHETON

Niveau ampli, Ron utilise un Vox Super Beatles Amp,

 

Mais également un Sunn 2000S.

Les effets de RON ASHETON

Concernant les effets, Ron Asheton joue avec une Vox Wah,

Le son en vidéos de RON ASHETON

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.