John Petrucci, le virtuose aux mains magiques

Les surdoués existent, même en musique ! John Petrucci fait partie de cette trempe de musiciens-là. Pour les connaisseurs, il se classe parmi les meilleurs six-cordistes contemporains. Et comme si cela ne suffisait pas, il s’est mis à essayer les 7 cordes pour donner encore plus de jus à son jeu. Surtout ne vous laissez pas berner par cette dégaine de mauvais garçon qui se laisse pousser la barbe. Derrière cette image un brin métalleuse sur les bords, John Petrucci est ce que l’univers de la gratte a connu de mieux. Son jeu fluide, effectué dans cette justesse implacable et sous un style d’une régularité presque écolière a été apposé comme sa marque de fabrique. Il s'impose très facilement comme la figure de proue du métal progressif.

De ses débuts à Dream Theater

John Petrucci est issu d’une famille italo-américaine modeste. Sans aucun ascendant musical du côté de ses 2 parents, Johnses 2 sœurs et son frère sont pourtant très tôt attirés par la musique. Mais sa sœur est celle en qui la fibre musicale vibre le plus. Alors que pour John, la guitare ne l’a intéressé que parce qu’il trouvait ça cool. Sa première leçon, il l’entame donc à 12 ans et finit par devenir le virtuose qu’il est à ce jour. C’est en 1985 qu’il crée Dream Theater avec Mike Portnoy et John MyungDans la foulée, il devient le guitariste de Liquid Tension Experiment. Et il s’associe également à d’autres grands virtuoses comme Joe Satriani et Steve Vai pour des projets tels que G3.

John Petrucci en solo

Des projets en solos il en a effectué quelques-uns également. Il voue une passion particulière à transmettre « le peu » qu’il connait de la guitare. Cela s'illustre à travers ses contributions régulières aux articles publiés par Guitar World. Et il y livre notamment des transcriptions pédagogiques de certains des albums de Dream Theater. Petrucci réalise aussi une vidéo pédagogique qui s’intitule "Rock Discipline" ainsi qu’un livre pédagogique du nom de "Wild Stringdom". A côté de tout cela il n’oublie pas de composer et d’enregistrer un album en solo en 2004, sorti en 2005. L’album s’intitule "Suspended Animation". Quelques morceaux ont été présentés au public lors des G3 des années 2005 et 2007 auxquels il a été convié.

Les styles de John Petrucci

Dernièrement, afin d’offrir un son plus «heavy» à celui qui est déjà connu de Dream Theater, John se met à manipuler les 7 cordes. Il prend surtout avantage de la tendance d’une 7 cordes à tirer vers les basses pour composer des riffs plus lourds. Mais aussi pour la facilité qu’il a d’y jouer des runs. Son style est très varié avec une exploration très élargie de techniques de gratte. On le reconnait facilement à son picking alterné qu’il manie avec vélocité et justesse. Il affirme lui-même que cette technique requiert  «un grand sens de la synchronisation entre les deux mains». Une de ses signatures les plus connues est certainement sa technique de « shred ». Il l'exécute dans une rapidité et une brutalité étourdissante tout en l'associant à un solo qui contraste avec sa lenteur et sa sensibilité.

En gros, voilà ce qui se cache derrière le personnage de John Petrucci. Voyons maintenant ce que cachent ses boites à instruments.

Les guitares de John Petrucci, le virtuose aux mains magiques

John Petrucci affectionne particulièrement les guitares de la marque B.C. Rich, Ibanez et Ernie Ball Music ManIl possède quelques exemplaires de chaque. Mais cela ne l’empêche pas de trouver les autres marques intéressantes et d’en acquérir. Notons juste que les guitares signées Ernie Ball Music Man de Petrucci sont faites sur mesure et se composent de 6 ou 7 cordes selon les besoins particuliers du morceau qu’il jouera.

On trouve alors parmi toute sa panoplie :

Pour les guitares acoustiques, ce sont les Taylors qui l’ont surtout séduit :

Les amplis de John Petrucci, le virtuose aux mains magiques

Affectionnant les sons juteux et très clean, John Petrucci a préféré opter surtout pour des produits de la marque Mesa Boogie :

Les effets de John Petrucci, le virtuose aux mains magiques

Les effets de ce guitar hero sont tout aussi nombreux que sa variété de techniques peut l’être:

Le son en vidéos de John Petrucci, le virtuose aux mains magiques

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.