RICHARD ZVEN KRUSPE, Le trait d’union entre Rammstein et Emigrate

Les signatures de RICHARD ZVEN KRUSPE

ESP E-II RZK-II Burnt Kruspe
Pour avoir le son de Krusp, il vous faut la ESP E-II RZK-II Burnt !
Cordes Signature Kruspe
Et vous pouvez vous aider aussi avec les cordes SIT RZK Signature Set 010 !
Richter Richard Z. Kruspe Signature - Kytary
Et pour avoir le style de Krusp, achetez la sangle RICHTER Richard Z. Kruspe Signature !

Les guitares de RICHARD ZVEN KRUSPE

D’aussi loin qu’on s’en souvienne, on voit Richard Z. Kruspe le plus souvent empoignant une guitare ESP. Il affirme en être tombé amoureux depuis 1997 où il en a utilisé une pour la première fois. Il a tout de suite signé avec la marque pour en produire des modèles de sa signature quelques temps après. Il en possède quelques-unes dans sa panoplie dont :

 

Pour les acoustiques :

Les amplis de RICHARD ZVEN KRUSPE

Appréciant particulièrement les rendus des amplis Mesa Boogie, il utilise notamment :

Surtout utiles en tournées.

On trouve également parmi  ses équipements :

Mais pour ce qui est de son équipement studio on retrouve cette configuration là :

Le tout complété par un Module d’effet Eventide Eclipse.

Les effets de RICHARD ZVEN KRUSPE

Etant un inconditionnel de l’association Guitare/Machines, Kruspe privilégie les effets aux tenants lourds et produisant des tons juteux.

Il utilise notamment plusieurs pédales T.C. dont le TC Electronic Polytune 2 Pedal Tuner , le TC Electronic Röttweiler Distortion, le TC Electronic ND-1 Nova Delay iB modified, le TC Electronic NDY-1 Nova Dynamics, le TC Electronic NM-1 Nova Modulator, le TC Electronic Dark Matter Distortion, le TC Electronic MojoMojo Overdrive et le TC Electronic ND-1 Nova Delay.

 

Pour les autres effets, on retrouve :

Un MXR Carbon Copy Analog Delay qu’il possède sous un modèle en copie carbone.

Un EBS MultiDrive Universal Overdrive Pedal.

Restons sur le continent cette fois avec un focus sur le Mastodonte allemand, j’ai nommé Rammstein. Richard Zven Kruspe est le feu brûlant sonore qui insuffle à ce géant du métal germanique tout son génie mélodique. Oui vous aurez donc compris que c’est Kruspe, en sa qualité de guitariste principal, qui se cache derrière ces solos tirés et ces mélodies lourdes chantées dans une langue étrangère. Etant pourtant dans ce groupe particulièrement solide qui n’a jamais eu à changer de line-up durant 20 ans, Richard Z. Kruspe a senti le besoin de contre-balancer toute l’énergie qu’il implique dans Rammstein en créant Emigrate. Tout en étant assez opposé au son et aux caractéristiques de Rammstein, ce nouveau groupe dont Kruspe est le principal fondateur n’en est cependant pas très éloigné. Découvrons alors l’univers de ce guitariste qui nous réserve plus d’une surprise.

Richard Zven Kruspe, l’individu

Richard Zven Kruspe est issu d’une famille composée de 4 enfants dont 2 filles et 2 garçons, lui compris. Il est né à Wittemberg, en 1967.  Ce sera vers l'adolescence que le déclic qui l’a poussé à devenir le guitariste d’aujourd’hui s’est produit. En effet, il écoute pas mal le groupe Kiss à cette époque. Et sa première guitare il l’a eue vers ses 16 ans. Mais pas plus porté que ça sur l’instrument et ne se sentant pas particulièrement doué, pour ne pas dire pas du tout à ce moment-là, il voulait la revendre pour se faire un peu d’argent. Mais ce sera en jouant dessus pour une fille qu’il a rencontré par hasard en camping que le feu qui l’anime s’est réveillé. Le premier déclic qui se produisit dans sa tête fut d’abord de comprendre que les filles aimaient les mecs qui jouaient de la guitare. Et il avait raison ! Mais plus important, le guitariste charismatique que nous connaissons aujourd’hui, est né ce jour-là.

Richard Zven Kruspe, le guitariste

Après le déclic qui lui a donné l’envie de vraiment jouer de la guitare, Richard Zven Kruspe se donne les moyens pour atteindre son but. L’anecdote de la fille au camping l’amène donc à pratiquer assidûment la guitare. Il intègre alors le conservatoire de Schwerin où il passe 4 ans à étudier du jazz sur 6 cordes. Les opportunités pour un musicien étant presque inexistantes dans son  village natal, il décide de déménager à Berlin-Est. Il y vit deux ans dans un appartement avec pour seuls meubles une batterie et une guitare. Il occupe alors ses journées lorsqu'il ne travaille pas à créer de la musique. Sa première vraie expérience en tant que musicien de carrière est de créer en 1991 Orgasm Death Gimmick.

Quand Rammstein voit le jour

Peu après son retour à Berlin, Richard entreprend son premier voyage aux USA avec Till Lindemann et Oliver Riedel. Et c’est grâce à ce séjour qu’il découvre qu'il ne veut pas jouer de la musique américanisée.  Kruspe se met alors à plonger son génie créatif à la recherche d'un son unique allemand. Accompagné alors de Till, Olli, Christoph Schneider, Richard s’inscrit au concours de la Musique de Berlin en 1993. Ils gagnent et remportent le prix avec à la clé l’enregistrement d’une démo professionnelle de 4 chansons. Cette démo est leur chance d’obtenir un contrat dans une maison de disques. Et c’est là que Rammstein est né. Après cela, le groupe pond leur tout premier album "Herzeleid" et entreprend une tournée américaine quelques années après.

Emmigrate, qui rend à Kruspe son équilibre

Malgré le succès fulgurant remporté par Rammstein et l’image renvoyé par Zven Kruspe à l’extérieur, il confie être un personnage doté d’une timidité et d’une personnalité assez renfermée qui a une peur presque panique d'affronter le public. Mais on lui connait aussi cette facette d’avoir une franchise brutale d’aborder les interviews. C’est de là que l’on sait son implication directe dans les problèmes relationnels au sein de Rammstein apparus en 2001. Il avoue aussi par la même occasion être très perfectionniste et avoir tendance à étouffer la créativité des 5 autres membres de Rammstein. Créer Emigrate est pour lui la seule manière de contourner les frustrations qu’il subissait de plein fouet au sein du groupe. Ce nouveau projet est pour le lui le contre-poids qui lui permet un épanouissement total en tant qu’artiste. Le premier album d’Emigrate du même nom sort alors en 2008. Le deuxième album intitulé Silent So Long ne sort que 7 ans après.

Le jeu et les influences en tant que guitariste de Kruspe

Le groupe qui a façonné le jeu de Richard Z. Kruspe en tant que guitariste est Kiss. Mais pour ce qui est des influences majeures de Kruspe pour Rammstein, il faut voir du côté du groupe allemand Oomph !. En effet, c'est le groupe précurseur du style associant guitares et machines à cette époque-là. Pas très porté sur les solos cependant, on reconnait facilement le style de jeu de Richard Z. Kruspe à cette manière de produire un son reposant entièrement sur le doublage intensif des guitares. C’est de là que vient principalement ce son massif de Rammstein couvrant entièrement la totalité du spectre de fréquences. Et même si Kruspe avait besoin d’Emigrate pour sortir un peu du monde de Rammstein, les sonorités et les styles n’en sont pas pour autant vraiment différents. On retrouve un peu de cette matière grasse qu’on sent en écoutant "Kashmir" de Led Zep dans le son d’Emigrate. On sent beaucoup plus d’ambiance aussi, et une touche d’électro plus tard, avec le second album.

Arrêtons-la les fouilles sur le côté personnel et professionnel de Richard Z. Kruspe maintenant. Avec Sounds-Finder, tournez-nous vers ce qui est le plus intéressant : sa guitare, ses amplis et ses effets.

Le son en vidéos de RICHARD ZVEN KRUSPE

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.